C’est quoi une maison unifamiliale ?

Une maison est dite unifamiliale lorsque l’habitation est indépendamment affectée à l’habitat d’une seule famille. Cependant, il faut noter qu’un immeuble de logement est dans certains cas, jugé comme étant une résidence unifamiliale sur le plan urbanistique.

Une maison unifamiliale : une résidence indépendante

En principe, une maison unifamiliale est considérée comme étant un logement indépendant. Elle forme généralement une entité bien définie par rapport à d’autres résidences. Par conséquent, un tel bien immobilier possède des sorties et des entrées séparées.

Ce logement est dit indépendant s’il est distinct des immobiliers adjacents. Cette différenciation permet de protéger la maison en cas d’incidents comme un incendie. Le feu et la fumée ne se propageront pas et n’affecteront pas les autres résidences voisines.

Un logement unifamilial est un type d’habitation disposant des murs mitoyens. Sa résistance au feu est importante au niveau de compartimentage.

Une résidence unifamiliale : un bâtiment affecté à la maison

Une habitation unifamiliale représente un habitat. Elle est affectée à la résidence et elle est occupée par des personnes de façon permanente. Ce type de maison se décline en de nombreuses formes comme les logements services, les appartements, les résidences de repos.

Lorsque l’arrêté royal a été appliqué, l’on a assisté à des formes de logements non-permanents. Malgré cela, ces biens sont assimilés à l’hébergement. Par rapport au niveau de risque pour la maison, le niveau de risque des formes de résidences non permanentes est très faible. Les gîtes et les maisons de vacances sont considérées comme étant des résidences unifamiliales alors que ces biens ne sont pas occupés de manière permanente.

Pour pouvoir y vivre durant un certain temps, les occupants doivent obtenir une autorisation d’usage personnel. Un logement ordinaire et les résidences de vacances unifamiliales ont les mêmes fonctionnalités, à savoir espace habitable, toilettes, salle de bain, cuisine, TV, etc. Lorsqu’un hébergement de vacances est utilisé dans le cadre d’une activité extra-professionnelle par exemple, elle est assimilée à une maison unifamiliale.

En principe, une résidence est unifamiliale lorsqu’elle est affectée à la maison. La surface de la zone du logement affectée à la résidence excède la surface de l’endroit apprêté aux différentes activités diverses, y compris les espaces communs.

Un logement unifamilial : une demeure destinée à un seul occupant

Une résidence unifamiliale est réservée à une seule famille. Celle-ci occupe la demeure en permanence. Au sens large du terme, l’occupant de la maison peut être un individu vivant seul. Il peut s’agir aussi d’une famille constituée de deux individus ou plus, cohabitant dans la même structure.

Toutefois, de nombreuses formes de maisons sont possibles telles que les habitats kangourou. Il s’agit de deux habitations situées l’une à côté ou au-dessous de l’autre. Les deux demeures forment un seul bloc.

Sur le plan urbanistique, les chambres d’hôtes, les chambres d’étudiant font partie des maisons dites unifamiliales. Les espaces de vie en commun comme la salle à manger, la cuisine ou encore, le salon sont partagés par les occupants de la maison.

Enfin, le nombre des résidents est restreint (neuf individus au maximum) sinon la maison sera considérée comme étant une résidence plurifamiliale.

Rate this post

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 × 22 =