Quelles sont les surfaces à privilégier pour faire de l’investissement locatif à Paris ?

La ville de Paris regorge de potentialités d’affaires en termes d’immobilier. Découvrez les surfaces idéales pour rentabiliser.

Souhaitez-vous investir dans le marché immobilier ? La ville parisienne représente un bon plan de placement pour optimiser vos revenus. En tant que capitale française, la demande en termes de location est forte, mais l’offre reste insuffisante pour satisfaire tous les aspirants. Quelles sont les meilleures superficies de logement à prioriser pour investir dans l’immobilier locatif à Paris ? Découvrez ici quelques astuces pour choisir les bonnes surfaces pour valoriser vos placements.

Pourquoi orienter votre choix d’investissement locatif vers Paris ?

Le marché immobilier de la capitale française offre de nombreux avantages en termes de rentabilité. Se trouvant au cœur des activités du pays, les demandes de location sont nombreuses sans oublier sa bonne localisation par rapport aux bâtiments historiques.

La tension du marché immobilier offre de nombreuses possibilités de revente, et un investissement à long terme assure des gains plus élevés. En clair, faire un placement immobilier à Paris garantit une plus-value, surtout dans le cas d’un investissement sur longue durée. Cependant, des conseils et accompagnement seront les bienvenus afin de guider au mieux votre entrée sur le marché immobilier parisien.

Quelles surfaces choisir pour optimiser son investissement ?

Dans l’immobilier, de nombreux paramètres sont à prendre en compte pour assurer la rentabilité de son investissement. Parmi ces facteurs clés intervient le choix des surfaces sur lesquelles investir pour garantir la pérennisation de votre placement. Vous avez le choix entre plusieurs superficies, qui présentent chacune leurs avantages et inconvénients.

Le studio : le favori pour un investissement locatif rentable à Paris

Les petites surfaces, notamment les studios, T1 ou T1 bis représentent les cibles par excellence des investisseurs du fait de leur rentabilité. En effet, le principal atout de ce type de logement réside dans sa rentabilité locative qui s’avère supérieure à celle des moyennes et grandes surfaces. Cette attractivité provient du fait que ces petits logements sont fortement demandés par les étudiants, les jeunes actifs et les personnes seules.

L’idéal serait de choisir ce type d’investissement immobilier dans un secteur universitaire ou une métropole attirant de nombreux jeunes actifs. La revente et une éventuelle plus-value restent certaines, de même que la pérennisation de votre financement. Toutefois, le prix au mètre carré d’un studio est plus élevé que celui des moyennes et grandes surfaces, sans oublier la remise en état du bien, après le départ d’un locataire.

Les logements T2 et T3 pour un investissement sécurisé

Ces catégories de logement sont considérées comme les moyennes surfaces de Paris et se situent entre 39 à 79 mètres carrés. Il s’agit d’un investissement tout à fait rentable qui propose de nombreux avantages en matière de location immobilière. Les moyennes surfaces présentent un fort rendement, du fait des possibilités de colocation, un concept en forte croissance dans les grandes agglomérations telles que Paris.

De plus, ce sont des biens immobiliers faciles à louer grâce à la polyvalence des potentielles cibles. Jeune couple, étudiant, jeune actif ou famille avec un ou deux enfants, cette superficie de logement convient à divers types de foyers, rendant fortes les demandes. Il est également à préciser que le prix d’achat par mètre carré est généralement inférieur à celui des petites surfaces, ce qui en fait une option attractive pour les investisseurs.

Le T4 profitable pour une revente fructueuse et une rentabilité sur le long terme

Les grandes surfaces proposent généralement plus de 80 mètres carrés. Elles attirent souvent des familles avec plusieurs enfants, des locataires à la recherche de biens à louer sur une longue durée, entre autres. Les cibles de ce type de logement réduisent les risques de vacance et d’instabilité locative.

De plus, étant pour la plupart des locataires responsables, ils sont considérés comme de bons payeurs, excluant les risques d’impayés. Bien que beaucoup plus onéreux que les petites surfaces, les grands appartements disposent d’un prix au mètre carré assez intéressant au regard des avantages qu’ils proposent. C’est une option d’investissement locatif à Paris à absolument envisager, surtout si vous souhaitez un bien qui prend de la valeur dans le temps.

VOIR AUSSI : Quelle est la différence entre un T1, un F1 et un studio ?

Quels sont les paramètres stratégiques à adopter pour convenir au choix de la surface locative ?

Maintenant que les surfaces d’investissement sont connues, l’important reste les paramètres à analyser pour accroître votre investissement. En effet, la surface immobilière idéale va de pair avec les zones de location pour un rendement locatif optimal. Il est conseillé d’orienter vos choix selon la qualité des résidents et des offres proposées dans chaque arrondissement.

En optant pour un investissement dans les zones bourgeoises de Paris (les 16 premiers arrondissements), l’idéal serait de choisir un appartement locatif (T3, T4). Ces zones invitent plus de résidents stables financièrement et avec une situation familiale. Si vous optez pour un investissement dans les zones populaires (18e 19e et 20e arrondissements), il est préférable d’orienter votre placement vers les petites surfaces (studios, T1, T2). Ces lieux attirent plus les jeunes étudiants, et la location de studio s’avère plus rentable dans ces conditions.

Rate this post

Laisser un commentaire

Résoudre : *
3 × 28 =